Comment améliorer la qualité de l’air dans votre domicile ?

En France, la pollution de l’air intérieur des logements est un enjeu majeur de santé publique. Selon l’ADEME, l’oxygène présent dans les habitations est 5 à 9 fois plus pollué que celui de l’extérieur. Cette mauvaise qualité peut contribuer à la survenue de graves problèmes sanitaires. Découvrez ici des astuces et des conseils imparables pour habiter une maison bien aérée.

Installez des systèmes de traitement de l’air pour un environnement intérieur plus sain

Traiter l’air ambiant est une excellente solution pour avoir un cadre de vie propre et confortable. Il existe des centrales qui contrôlent l’humidité, la température et améliorent la qualité de l’oxygène respiré. Ces dispositifs rafraîchissent constamment l’air de votre appartement en y apportant celui de l’extérieur. Il le filtre et le chauffe quand cela est nécessaire. L’air ainsi purifié est diffusé dans toute la demeure. En parallèle, le dioxygène pollué et humide est évacué vers l’extérieur.

A lire également : Comment relooker une porte intérieure ?

Comme expliqué sur ce site, les installations de traitement de l’air intérieur éliminent les allergènes et les polluants des habitations. Elles vous évitent les problèmes de santé et les dommages dus à l’humidité. Vous bénéficiez ainsi d’un environnement plus agréable, ce qui garantit une meilleure productivité pour les occupants. La pose de ces appareils doit par ailleurs se faire par des professionnels. Cela permet d’avoir un mécanisme efficace et adapté à vos besoins.

air ambiant logement

A lire en complément : Quelles astuces pour bien faire sa lessive ?

Optimisez la ventilation pour réduire les agents nocifs dans votre domicile

La ventilation désigne le mouvement de l’air des habitations. Elle concourt à une meilleure qualité de l’oxygène du logement en évacuant les polluants. Différentes actions contribuent à l’amélioration de l’aération de votre résidence. Commencez par laisser les portes intérieures ouvertes. Quand les conditions extérieures le permettent, ouvrez vos fenêtres. Optez pour des ventilateurs d’extraction dans la cuisine et dans la salle de bain. Cela facilite l’évacuation de l’air humide présent dans ces pièces.

Assurez-vous que les plinthes et les conduits ne sont pas obstrués par des meubles. Nous suggérons aussi d’installer un système de chauffage, de ventilation et de conditionnement d’air (CVCA) dans le bâtiment. L’ensemble doit être accompagné d’un dispositif de filtration intégré dans les canalisations. Pensez à entretenir régulièrement vos appareils de ventilation. Vous devez éviter que la poussière et les débris s’accumulent dans les canalisations. En ce sens, veillez à laver ou à changer périodiquement les filtres. Enlevez périodiquement l’eau stagnante des climatiseurs.

Le choix de matériaux de construction et de décoration à faible émission

Certains matériaux utilisés pour construire, rénover ou décorer une habitation ont une forte teneur en composés organiques volatils (COV). Ces derniers sont de véritables polluants de l’air ambiant. C’est pourquoi nous conseillons de choisir des peintures, des solvants, des meubles et des revêtements qui contiennent peu de COV. Pour en avoir la garantie, recherchez la certification ÉcoLogo sur les produits. Vérifiez la présence de radon dans votre maison. Ce gaz inodore et incolore est une probable cause de cancer de poumon. Vous pouvez installer un dosimètre afin d’être sûr qu’il n’y en a pas. Effectuez des tests et des analyses par des laboratoires certifiés. Tout cela donne une idée précise du volume de la substance présente dans la propriété.

ARTICLES LIÉS