Quel enduit appliquer sur un mur en pisé ?

Les murs en pisé ou en terre crue banchée sont très fréquents dans certaines régions de France, elles sont anciennes. Mais des maisons dont les murs sont en pisé continuent d’être construites avec des techniques et des outils plus modernes par des entreprises et artisans spécialistes de la terre crue. Dans tous les cas, un mur en pisé reste un mur en terre crue, ayant des caractéristiques très spécifiques. Comment enduire un mur en pisé ?

Le procédé de fabrication du mur en pisé

La construction de maisons avec des murs en pisé est relativement répandue dans de nombreuses régions de France. Les murs en pisé ont des caractéristiques pour le moins spécifiques. Un mur en pisé est un mur porteur monolithe dotée d’une épaisseur très importante. Vous pouvez facilement reconnaître un mur en pisé grâce à son épaisseur qui dépasse souvent les 40 cm. Mais surtout, le mur en pisé est mur en terre compactée dans un coffrage en bois ou d’une banche.

A lire aussi : Quelles sont les astuces pour choisir son assurance travaux pendant la rénovation ?

Pour fabriquer un mur en pisé, l’artisan travaille avec de la terre limoneuse et de l’eau. Aucun autre matériau n’est nécessaire sauf un peu de cailloux. Les cailloux peuvent servir à donner plus de résistance mécanique au mur. La terre meuble mélangée avec un peu d’eau est versée dans une banche d’une hauteur allant de 50 à 60 cm de haut et d’une longueur de 2m à raison de 20 cm de hauteur. Pour être compactée, la hauteur de cette terre doit être réduite par damage jusqu’à 10 cm.

A découvrir également : Comment choisir son constructeur de maison individuelle ?

Les caractéristiques du mur en pisé

De par son matériau principal qui est la terre et de son procédé de fabrication, le mur en pisé possède des caractéristiques très particulières. On parle souvent de climatisation naturelle quand on fait référence au mur en pisé. Le fait est que le mur en pisé a cette capacité d’absorber l’eau sous forme de vapeur. La vapeur d’eau de l’intérieur de la maison – provenant de l’humidité de la douche, de la cuisine, de la respiration…de l’activité humaine – est absorbée par les murs en pisé.

Les murs en pisé absorbent également l’eau sous forme de liquide. L’eau provenant des remontées par capillarité ou l’eau de pluie est absorbée par les murs en pisé. Quand le soubassement, souvent en pierre, n’est pas assez haut ou assez étanche l’eau parvient à remonter par capillarité est humidifier le mur en pisé. Cette eau stockée dans les murs en pisé est restituée à l’intérieur et à l’extérieur de la maison pendant les saisons chaudes.

De par ses caractéristiques, le mur en pisé apporte gratuitement de la fraîcheur à la maison pendant la saison chaude et de la chaleur pendant l’hiver. Raison pour laquelle on parle de climatisation naturelle. Mais cette caractéristique avantageuse peut également jouer contre le mur en pisé. En quelque sorte, le mur en pisé doit respirer. Il faut que ce cycle d’humidification-séchage soit respecté.

Voilà pourquoi il n’est pas envisageable ou du moins extrêmement compliqué d’isoler les murs en pisé. Mais qu’en est-il de l’enduit pour mur en pisé alors ?

Quel enduit peut-on utiliser sur un mur en pisé ?

Les maisons construites avec des murs en pisé sont souvent anciennes. Certaines d’entre elles ont tenu pendant plusieurs centenaires. Si vous avez comme projet la rénovation d’une maison en pisé, vous avez sûrement en tête d’enduire ses façades. Votre artisan piseur est à même de vous conseiller sur l’enduit idéal à appliquer sur vos murs. Le fait est que l’enduit doit toujours permettre au mur en pisé de respecter son cycle de transferts d’humidité.

En somme, l’enduit que vous appliquerez sur vos murs en pisé ne doit pas être étanche. Les spécialistes de la terre crue recommandent que vous utilisiez de la cape de pluie traditionnelle. Seul cet enduit classique à la chaux est réellement conseillé. Ce type d’enduit est souvent composé de chaux aérienne et du sable fin. Certains utilisent également du ciment. Le principe à respecter est qu’il faut laisser les murs en pisé respirer. Tout revêtement étanche et imperméable est à proscrire !

ARTICLES LIÉS