Quelles sont les aides et les primes qui existent afin d’isoler son logement ?

Vous envisagez d’entreprendre des travaux d’isolation chez vous, mais redoutez que la note ne soit trop salée ? Pas d’inquiétude, des solutions existent ! En effet, pour vous encourager à réduire les pertes énergétiques engendrées par votre logement souvent mal isolé, l’Etat a mis en place un certain nombre d’aides et de primes énergie. Voyons ensemble celles qui existent à l’heure actuelle.

Les primes qui permettent de financer vos travaux d’isolation

La Prime CEE

La Prime CEE (Certificat d’Economie d’Energie) a été instaurée en 2006 dans le but d’améliorer la performance énergétique des habitations françaises, pour que d’ici 2050, leur consommation soit réduite à hauteur de 50 %. Pour y parvenir, les fournisseurs et distributeurs d’énergie, alors appelés les “obligés”, ont pour obligation d’aider les ménages à réduire leur consommation d’énergie. Il s’agit d’un système dit “pollueur-payeur”. C’est pour cela, que les fournisseurs sont chargés d’aider les particuliers, et ce, par le biais d’une prime accordée. Ainsi, pour tous travaux d’économies d’énergie réalisés, l’État délivre un CEE et le fournisseur, quant à lui, peut prouver son implication et éviter de lourdes sanctions financières. Cette prime est ouverte à tous, mais son montant varie en fonction de vos  revenus. Cependant, ce  ne sont pas les seuls critères d’évaluation, puisque seront pris en compte également la nature de vos travaux d’isolation, les caractéristiques de votre logement ainsi que la hauteur d’économie d’énergie que généreront vos travaux d’isolation. Le montant des primes peut également varier d’un fournisseur à l’autre. De même, la prime peut prendre différentes formes et être versée par chèque, par virement bancaire, par bon d’achat, par coupons de réduction ou encore par le biais de remises.

A lire en complément : Quand souscrire une assurance habitation ?

primes isolation économies

Ma Prime Rénov’

Créée au 1er janvier 2020, Ma Prime Rénov’ est une aide financière qui vient se substituer au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Cette prime énergie, initialement à destination des foyers les plus modestes et donc déterminée sur la base des revenus, fera l’objet d’un changement conséquent dès le 1er janvier 2021. En effet, cette prime sera étendue à l’ensemble des ménages, attribuable de ce fait sans condition de revenus. Pour cela, un système de couleurs vous permettra de connaître à quelle hauteur la prime vous sera versée. Ce système sera composé de quatre couleurs dont le Bleu, le Jaune, le Violet ainsi que le Rose, qui dans cet ordre exact catégorisent les niveaux de ressources allant du plus modeste au plus aisé. Un élément qui restera, quant à lui, inchangé est le fait que ce dispositif n’est qu’à destination des propriétaires occupants de leur résidence principale. En attendant, quels sont les travaux d’isolation éligibles à Ma Prime Rénov’ ? Ce dispositif prend en charge les travaux d’isolation thermique des parois vitrées, l’isolation des rampants de toiture ainsi que l’isolation des murs par l’intérieur et à l’extérieur. Notez tout de même que d’autres conditions sont également à remplir. Votre habitation doit avoir une ancienneté supérieure à 2 ans. Les travaux doivent être réalisés par des professionnels certifiés RGE (Reconnu garant de l’environnement). Enfin, vous ne devez pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro depuis 5 ans.

A lire aussi : Comment se servir des horloges pour booster la décoration ?

isolation primes

Les aides cumulables pour davantage alléger votre facture

La TVA à taux réduit

Dans un souci de réduction de la consommation énergétique des habitations, dont l’ancienneté est supérieure à 2 ans, les travaux d’isolation sont éligibles à la TVA à taux réduit de 5,5 %. Pour en bénéficier, l’achat de vos produits d’isolation doit être facturé par une entreprise. Dans le cas contraire, la TVA s’applique alors à son taux habituel de 20 %. Plusieurs types de travaux d’isolation y sont éligibles. C’est notamment le cas des travaux d’isolation des parois opaques ou vitrées, des volets isolants, des portes d’entrées. Cela comprend également l’isolation thermique des murs, des toitures ainsi que des plafonds de combles.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ est un prêt accordé dans le cadre de rénovations énergétiques de votre logement, dont l’isolation. Ce prêt peut vous être accordé jusqu’au 31 décembre 2021. Aucune condition de ressource n’est exigée et peut être attribué aux propriétaires, aux occupants de logements ou encore à une copropriété. En revanche, le logement doit être déclaré comme résidence principale et sa construction achevée depuis plus de 2 ans. Le montant de ce prêt éco-PTZ peut aller de 7 000 € à 30 000 € suivant l’importance des travaux engagés. Les travaux qui y sont éligibles sont ceux d’isolation performante de la toiture et des murs donnant vers l’extérieur, de remplacement des fenêtres et portes fenêtres en simple vitrage ou encore d’isolation des planchers bas sur sous-sol.

ARTICLES LIÉS