Comment aménager mon jardin pour attirer les papillons ?

Synonyme de beaux jours, le papillon se fait de plus en plus rare. Pesticides, réchauffement climatique, leur nombre et leur diversité déclinent. Pourtant, dans nos jardins, il est possible de les favoriser. Quels sont les aménagements pour les aider et les attirer ?

Les règles de base pour favoriser les papillons et la biodiversité

Dans un jardin, il est primordial de favoriser toute la biodiversité pour espérer avoir des papillons. En effet, ceux-ci ne s’installent que dans les espaces qui leur sont favorables, dans laquelle ils trouvent des abris, de la nourriture ou encore de l’eau.

A découvrir également : 4 astuces pour un arrosage efficace et économique de vos espaces verts

Pour que votre jardin remplisse tous ces critères, il suffit d’appliquer quelques règles de base comme de renoncer aux produits phytosanitaires ou à avoir un jardin au cordeau.

Ne plus utiliser de produits chimiques, même “bio”

Si le Round Up est désormais interdit pour les particuliers, il existe beaucoup d’autres produits phytosanitaires sur le marché. Pour la plupart, ils sont présentés comme étant respectueux de l’environnement, voire bio.

A lire en complément : 4 types de clôtures rigides qui conviendront parfaitement à votre jardin

Toutefois, c’est loin d’être réellement le cas. La petite faune, c’est-à-dire les insectes, sont très sensibles à ces produits même si leur formulation est beaucoup moins chimique. Les papillons n’y font pas exception.

Pour permettre à ces derniers de s’inviter dans votre jardin, il est donc essentiel de bannir tous les produits de désherbage, anti-mousse ou autres.

Ne pas avoir un jardin au cordeau

Les jardins à la Française sont tirés au cordeau. L’herbe est tondue rase, les haies au carré. Les végétaux sont parfaitement ordonnés. Si cela fait “propre”, c’est en revanche totalement inhospitalier pour les insectes.

Vous ne pouvez évidemment pas laisser la totalité de votre jardin en friche ? Vous pouvez toutefois réserver une zone dans laquelle vous n’intervenez pas. Celle-ci permet aux chenilles de s’alimenter et aux papillons de s’abriter pour l’hiver.

Prévoir un point d’eau

Les papillons ont besoin de plantes mellifères pour se nourrir, mais également d’un point d’eau pour s’abreuver. Il est donc essentiel de leur prévoir une source d’eau. Cela peut être une simple écuelle d’eau que vous prendrez soin de remplir tous les jours.

D’autres insectes viendront également y boire. Pour éviter les noyades, ne mettez qu’un fond d’eau auquel vous ajoutez de nombreux bouchons de liège. les papillons pourront sortir de l’eau.

Quelles plantes installer dans son jardin ?

Bien évidemment, toutes ces règles de base ne sont pas suffisantes en soi, même si c’est un bon début. Il faut également que ces insectes trouvent de quoi se restaurer tout au long de leur vie.

Pour attirer les papillons, votre jardin doit donc être riche en plantes mellifères. Au jardin, cela peut être en plantant par exemple de la bruyère, des soucis, des jacinthes, des ancolies, de la phacélie, des roses trémières ou des tournesols.

En revanche, c’est une fausse bonne idée que de planter un arbre à papillons. Certes, nombreux sont ces insectes qui virevoltent autour, attirés par le nectar des fleurs. Malheureusement, ce dernier contient une substance qui rend les papillons totalement « accros ». C’est au point qu’ils en oublient l’essentiel pour la survie de leur espèce, c’est-à-dire de se reproduire. C’est donc typiquement une plante à éviter, surtout qu’elle fait partie des invasives.

Les aménagements complémentaires pour attirer les papillons

Au-delà des plantations spécifiques, il existe divers aménagements complémentaires qui peuvent contribuer à l’attraction des papillons dans votre jardin. L’un d’entre eux est la mise en place de zones humides, telles que des bassins ou des petits étangs. Ces points d’eau sont essentiels pour les papillons qui ont besoin de s’abreuver régulièrement. Ils offrent aussi un habitat propice aux larves et nymphes aquatiques.

En parlant d’habitats, pensez à bien prévoir des espaces sauvages dans votre jardin. Les papillons apprécient particulièrement les zones où l’on laisse pousser librement certaines herbes spontanées comme le trèfle ou la marguerite. Ces espaces fournissent une source continue de nourriture ainsi qu’une zone sécurisée pour se reposer et se reproduire.

Un autre aspect à prendre en compte est la préservation des autres insectes naturels tels que les araignées ou les coccinelles, car ceux-ci constituent une excellente source alimentaire pour certains papillons.

Pensez aussi à installer quelques rochers plats au soleil sur lesquels les papillons peuvent réchauffer leurs ailes avant de prendre leur envol. Cela leur permettra aussi de profiter du soleil afin d’activer leur métabolisme.

N’oubliez pas que même si vous avez tout mis en œuvre pour attirer ces magnifiques insectes dans votre jardin, ils ne resteront pas sans protection contre leurs principaux prédateurs tels que les oiseaux ou les reptiles indésirables. Il peut donc être judicieux d’envisager la mise en place d’un filet de protection pour garder les papillons à l’abri.

Attirer les papillons dans son jardin est un processus qui nécessite une combinaison de plantations spécifiques et d’aménagements complémentaires. En offrant aux papillons un environnement favorable, vous pourrez profiter de leur beauté et de leur présence dans votre espace extérieur.

L’entretien écologique du jardin pour préserver les papillons

Une fois votre jardin aménagé pour attirer les papillons, il faut veiller à son entretien écologique afin de préserver leur présence et leur habitat. Voici quelques conseils pour un entretien respectueux de l’environnement qui favorisera la pérennité des espèces papillonnantes.

Privilégiez les méthodes naturelles pour lutter contre les ravageurs éventuels. Évitez l’utilisation excessive de pesticides chimiques qui peuvent être nocifs pour les insectes pollinisateurs tels que les papillons. Privilégiez plutôt des alternatives biologiques telles que le purin d’ortie ou le savon noir qui sont efficaces tout en étant moins toxiques.

Adoptez une pratique du jardinage plus durable en limitant au maximum l’utilisation d’eau potable. Optez plutôt pour la récupération des eaux pluviales ou utilisez un système d’arrosage goutte-à-goutte qui permet une utilisation précise et rationnelle de l’eau.

Il ne faut pas négliger le nettoyage sélectif de votre jardin. Certains papillons hivernent dans les buissons ou sous des tas de feuilles mortes.

ARTICLES LIÉS