Comment installer des panneaux solaires à la Rochelle ?

L’énergie solaire est de plus en plus considérée comme l’une des solutions incontournables de l’avenir. Mais en attendant qu’elle couvre l’ensemble de nos besoins en énergie, elle permet de réduire de 20% la facture d’électricité. Ce qui représente jusqu’à 600 € d’économie par an. Comment donc faire installer des panneaux solaires à la Rochelle ? Voici quelques étapes clés pour vous aider dans ce sens.

Faire étudier la faisabilité du projet

La production d’énergie via les panneaux solaires photovoltaïques dépend entièrement du soleil. Ainsi, sachez qu’avant d’entamer les travaux, il faut impérativement s’assurer que vous avez une exposition suffisante au soleil. Pour réaliser le bilan solaire, il est conseillé de faire appel à des installateurs de panneau solaire la Rochelle. Ce faisant, vous serez fixé sur la pertinence et le potentiel du projet. Généralement, l’étude de faisabilité se concentre sur les points suivants :

A lire également : Qu’est-ce qu’un adoucisseur d’eau au CO2 et quels sont ses avantages 

  • déterminer si l’exposition au soleil de l’habitat est suffisante ;
  • étudier la faisabilité du passage des câbles ;
  • vérifier les paramètres nécessaires à l’installation des capteurs solaires ;
  • trouver la meilleure façon d’effectuer le raccordement de l’installation au réseau électrique de la maison.

Cette étude permet également de déterminer les besoins de votre maison et d’évaluer la quantité d’énergie productible avec l’installation.

Trouver le type d’installation de panneaux solaires le plus adapté

Il existe plusieurs types d’installations pour les panneaux solaires. D’abord, l’installation de panneaux sur un toit plat. C’est la pratique la plus répandue et la plus efficace. En effet, cette option offre la possibilité de choisir l’inclinaison des capteurs solaires. Ainsi, le système de production d’énergie peut être optimisé en modifiant le positionnement de ces capteurs. Ensuite, l’installation de panneaux solaires au sol.

A découvrir également : Comment choisir son constructeur de maison individuelle ?

Ce type de pose est à envisager si votre maison ne permet pas l’installation sur le toit. L’avantage qui démarque la pose au sol est la facilité d’entretien des panneaux photovoltaïques. Aussi, l’inclinaison des capteurs peut se faire grâce à des châssis modulables. Enfin, il existe un troisième type d’installation, la pergola solaire. Encore appelé auvent solaire photovoltaïque, cet équipement permet d’éviter les travaux d’installation sur votre toiture. Pour tout vous dire, les panneaux sont fixés sur une pergola.

Remplir les démarches administratives

Après validation de la faisabilité du projet, il faudra remplir les démarches administratives nécessaires. Avant les travaux, une déclaration doit être adressée à la mairie. À cette déclaration s’ajoute une demande de raccordement auprès d’Enedis et une demande d’attestation auprès du CONSUEL. À noter que pour toute modification de votre habitat, la déclaration à la mairie est obligatoire. Sachez que les délais d’instruction des dossiers en mairie varient entre quelques jours et quelques semaines.

Les demandes auprès d’Enedis et auprès du CONSUEL sont obligatoires pour toute installation solaire. Parfois, il peut être plus rassurant de se faire accompagner par des professionnels, même pour les démarches administratives. À titre indicatif, dans les environs de la Rochelle, Allaire du temps est un spécialiste des énergies renouvelables qui peut vous conseiller.

Appeler les techniciens pour poser les panneaux

La pose des panneaux est une étape délicate et il est préférable de laisser faire des techniciens professionnels. Ces derniers vont procéder à l’installation, en trois étapes. Il s’agira de : mettre en place les pattes de fixation, fixer le système d’étanchéité, et de poser les rails ainsi que les panneaux. Chacune de ces étapes réclame des compétences et de l’expérience pour faire face aux challenges du chantier.

De même, des normes strictes de sécurité et d’équipement doivent être respectées. Suite à l’installation, il ne reste plus qu’à connecter les panneaux à l’onduleur. Cependant, avant de laisser travailler des techniciens sur votre toit, il convient de vérifier leurs références. L’entreprise qu’ils représentent doit posséder les labels Quali-PV et RGE. N’oubliez pas d’authentifier la source de ces certifications : numéro et dates de validités.

ARTICLES LIÉS