Comment réparer ses volets roulants ?

La révision d’un volet roulant se fait en fonction de ses caractéristiques. Elle commence donc par un examen du dispositif qui permet d’identifier la panne. Ensuite, il est nécessaire de s’informer sur les procédures à suivre pour éviter des éventuelles erreurs. 

Réparation des dispositifs électriques 

Il est primordial de vérifier l’alimentation du volet roulant électrique avant de procéder à une intervention. Cette phase de diagnostic se fait avec un testeur électronique. Elle consiste à s’assurer que le moteur est bien alimenté. Après cette étape, il faut examiner les branchements et inspecter l’ouverture et la fermeture du dispositif. De même, il faut vérifier le condensateur. S’il est défectueux, il suffira de le remplacer. Toutefois, quand, à ce niveau aucune panne n’est détectée, il est recommandé de diagnostiquer le moteur. Alors, si le volet monte doucement pour s’immobiliser brusquement ou qu’il ne descend pas, il faudra changer ce dernier. En outre, il est impératif d’être attentif aux bruits. Lorsque ceux-ci sont inhabituels, il est conseillé de régler la position des lames du volet. Par ailleurs, il est préférable de se référer à un professionnel de la réparation de volet roulant à Toulouse.   

A voir aussi : Comment rafraichir une pièce sans ventilateur ?

Réparation des volets roulants manuels

Les volets roulants manuels à sangles se dégradent généralement au fil du temps. Dans la plupart des cas, la panne vient de la sangle qu’il faut renouveler. Dans ce but, il suffit d’ouvrir le coffre, d’enlever celle qui est défectueuse pour insérer une sangle neuve. Mais pour des volets roulants manuels à manivelle, il faut démonter le treuil lié à l’axe d’enroulement.

A lire également : Amenager sa cuisine, comment s'y prendre ?

ARTICLES LIÉS