Comment trouver une fuite d’eau chez soi ?

Une fuite d’eau quelle que soit la gravité a des répercussions sur votre consommation. La facture d’eau peut augmenter de quelques centaines d’euros seulement en une année. Il est donc recommandé de les détecter à temps et de procéder aux réparations. Certaines fuites sont faciles à détecter alors que d’autres non !

Repérer les fuites d’eau d’une canalisation

Pour repérer une fuite en tant que particulier, il faut plus s’en tenir aux indices. Les constats ne sont toujours pas les mêmes en fonction de l’origine de la fuite.

A lire aussi : Pourquoi confier ses travaux de construction à une entreprise ?

Les tâches humides

Les tâches d’humidité sont généralement les indices les plus perceptibles. Dès que vous remarquez ce genre de tâche dans vos murs, au plafond ou dans le sol, il est probable que le tuyau soit endommagé à ce niveau.

Les tâches vertes, brunes ou jaunâtres

Les taches de ces couleurs sont des signes que la fuite est importante. Vous remarquerez que les couleurs sont plus facilement visibles. Par contre, pour une légère fuite, la tâche humide évolue lentement et n’est pas si perceptible. Lorsque vous remarquez cette tache, sachez qu’il s’agit d’une fuite abondante.

Lire également : Quelques pannes fréquentes en plomberie

La déformation des matériaux

On pourrait constater une déformation ou l’effritement de certains matériaux de la maison. Il s’agit entre autres du parpaing, du bois ou encore de l’enduit sur le mur. L’effritement ou le gondolement à ces endroits est souvent lié à une fuite d’eau.

L’écoulement permanent de l’eau

Vous constaterez que votre robinet goutte même après que vous l’ayez fermé. Ou que votre salle de bain est toujours mouillée malgré que tout soit fermé. Ce sont là quelques manifestations d’équipements dysfonctionnels qui laissent couler l’eau en permanence.

Les fuites les plus courantes

Il existe quatre types de fuites les plus courantes, fouiné à ces niveaux dès que vous soupçonnez une fuite.

Les fuites au niveau des robinets

Après une utilisation régulière, les jonctions et les embouts des robinets rendant quasiment impossible toute fermeture hermétique. Il suffira de fermer le robinet et d’atteindre quelques minutes ; voir si l’eau sort toujours (goutte-à-goutte ou écoulement).

Les fuites du réservoir de toilettes

La méthode la plus répandue est de tendre l’oreille et de détecter le moindre sifflement. Si vous avez accès au réservoir, vous pouvez procéder autrement. Ajoutez simplement du colorant dans l’eau du réservoir. Attendez et voyez si l’eau colorée s’écoulera dans les w.c. sans que vous n’ayez chassé.

Les fuites du chauffe-eau

Ici, on peut notifier des sifflements ou des gouttelettes principalement au niveau de la tuyauterie ou de la soupape. Ces signes sont la preuve qu’il y a des fuites au niveau du chauffe-eau.

Les fuites du réseau de canalisation

Si le réseau est enterré, vous remarquerez une humidité habituelle. Par contre, si la tuyauterie est visible vous verrez des écoulements d’eau. Cette fuite peut être à l’intérieur ou à l’extérieur. L’assistance d’un professionnel est généralement requise dans ces cas.

Les solutions professionnelles pour repérer les fuites d’eau d’une canalisation

Les professionnels se baseront non seulement sur les indices, mais ils utiliseront également des équipements plus adaptés.

La détection électromagnétique

L’outil utilisé est sous forme d’un câble électrique. Grâce à cette dernière, le plombier peut suivre toutes les canalisations enterrées. Il pourra ainsi détecter les fuites non visibles.

L’utilisation de la caméra thermographique

L’outil à un fonctionnement similaire à celui d’un câble de détection électromagnétique. On l’utilise pour connaître l’état des canalisations invisibles ainsi que pour détecter les fuites. En utilisant l’appareil, le professionnel remarque des écarts de chaleur entre l’eau qui s’échappe de la canalisation et l’eau qui est dans la canalisation.

L’endoscopie

À l’aide d’une caméra que l’on peut introduire dans la tuyauterie, le plombier professionnel examine l’état de la canalisation. Il analyse les images qui lui sont renvoyées afin de déterminer l’origine de la fuite.

Les gaz traceurs

C’est une méthode utilisée scrupuleusement pour les fuites qu’on a du mal à détecter. Le plombier vide la canalisation avant d’y injecter un gaz sous pression. Une partie du gaz s’échappera par la fuite. Le « reniflard », un appareil spécialisé, permettra de déterminer l’origine de la fuite.

Les écoutes électroacoustiques

Il s’agira d’utiliser un micro amplifié. Ce dernier renverra les bruits au niveau de la tuyauterie et vous remarquerez que ceux issus de la fuite seront détectés, car différents.

ARTICLES LIÉS