Définition des énergies vertes : leurs caractéristiques

En ce qui concerne la production d’électricité propre à chaque pays, vous avez sans doute entendu parler des énergies vertes, aussi appelées énergies renouvelables. Qu’en est-il et qu’est-ce qu’une énergie verte ou renouvelable ? Suivez le guide pour y voir plus clair dans ces définitions et dans les caractéristiques de chaque énergie renouvelable existante.

A découvrir également : Quelle couleur de sol avec des meubles blancs ?

Les énergies renouvelables ou énergies vertes : définition

L’énergie, de manière générale, correspond à l’énergie qui sert à la production d’électricité. Cette énergie, au cours du processus entier de sa production, possède  certains avantages mais aussi des inconvénients. Nous vous en parlons dans cet article, qui tend à resituer chaque énergie verte ou renouvelable dans ses caractéristiques les plus évidentes.

Les énergies renouvelables, aussi abrégées EnR, sont un ensemble d’énergies produites à partir de sources et ressources naturelles qui, en théorie, sont illimitées, contrairement aux énergies non-renouvelables. Une énergie non-renouvelable est en général un combustible dont les ressources sont limitées dans le temps (on pense notamment au pétrole). 

A lire également : Quelle couleur associer avec un mur en briques ?

Les différents types d’énergies renouvelables

Les énergies renouvelables comprennent plusieurs sortes d’énergies, qui sont produites par une force naturelle. cette force naturelle peut être le vent, le soleil, la marée, la force de l’eau, les déchets ou encore la chaleur de la terre (biomasse par combustion ou par méthanisation).

Par énergie renouvelable, on entend que ce qui se renouvelle sans limite de temps, c’est bel et bien la ressource naturelle en question. Ainsi, le vent, la force de l’eau, les marées, le soleil ou la chaleur de la terre sont bien entendu des ressources inépuisables, puisqu’elles existent sans effort. Ces ressources naturelles ne sont pas mises en danger dû à leur limitation dans le temps, contrairement aux ressources nécessaires pour fabriquer de l’énergie… moins propre

Éolien, solaire, biomasse…

Pour obtenir du pétrole, des forages sont nécessaires dans la Terre : ces ressources ne sont pas inépuisables et leur exploitation viendra un jour à sa fin. Toutes ces ressources naturelles sont captées par divers moyens : éolienne, barrage hydraulique (eau), construction marémotrice (marée), panneau photovoltaïque pour le solaire, etc.

Le processus de méthanisation est aussi utilisé pour produire de l’énergie par captation. Quelle que soit la ressource naturelle concernée, elle produit une énergie qui est ensuite transformée en électricité (courant alternatif), pour finalement être envoyée dans les réseaux électriques locaux.

Lorsqu’il s’agit d’énergie renouvelable, l’enjeu n’est pas seulement de préserver les ressources naturelles de la terre mais aussi de produire cette électricité de façon durable grâce à des équipements adaptés et n’engendrant pas un surcoût massif de l’électricité de par le choix des moyens de production et de transformation.

Caractéristiques de l’énergie solaire

L’énergie solaire est une énergie que l’on peut aussi appeler photovoltaïque. Cette énergie dépend du soleil et de la lumière dégagée par celui-ci en journée. Cette énergie est captée par un processus simple. Des panneaux captent la lumière du soleil (et sa chaleur) pour la transformer en énergie grâce à un système d’onduleurs. Les panneaux photovoltaïques sont généralement installés sur des toits, dans des régions où le taux d’ensoleillement est élevé.

Une centrale à énergie solaire ne peut donc fonctionner si son installation photovoltaïque est située dans l’ombre. Par ailleurs, chaque panneau photovoltaïque possède une puissance qui lui est propre, et qui a des conséquences directes sur la quantité d’énergie solaire que la centrale photovoltaïque pourra produire au total, en un  temps donné.

Caractéristiques de l’énergie éolienne

L’énergie issue de l’éolien est une énergie qui est captée grâce aux mouvements du vent et à… son existence, tout simplement. La puissance et la présence du vent font tourner les pales de l’éolienne, fabriquées à base de carbone. Ce mouvement des 3 pales fixées sur l’hélice entraîne alors une turbine, qui fait tourner la génératrice. L’électricité est produite et directement réinjectée dans le réseau électrique.

Les projets liés à l’éolien sont nombreux à travers le monde. D’ailleurs, quand on pense « énergie renouvelable », l’éolien est l’énergie qui vient instantanément et naturellement à l’esprit, car ces installations gigantesques aux allures de moulins à vent sont marquantes et visibles dans la nature, contrairement au photovoltaïque, qui est beaucoup plus discret.

Une éolienne est une installation durable et solide qui laisse penser que ce type d’énergie renouvelable a de l’avenir Les endroits où sont placées les éoliennes sont choisis de manière stratégique, en fonction des couloirs empruntés par le vent. On en voit souvent dans les campagnes françaises, au bord des routes. Elles ont certes une nuisance sonore, mais participent fortement à la production d’électricité issue d’une énergie renouvelable.

Caractéristiques de l’énergie biomasse

Enfin, l’énergie biomasse, elle, est plus complexe à expliquer. Il existe 2 types d’énergies biomasse : l’énergie biomasse par combustion et l’énergie biomasse par méthanisation. En réalité, avant même l’éolien et le solaire, l’énergie biomasse était utilisée. Le principe est d’aller utiliser la chaleur générée par la combustion ou la fermentation de certains matériaux, pour la production d’électricité qui servira ensuite à alimenter le réseau.

On cite alors, parmi l’énergie biomasse par combustion : le bois, les végétaux (plantes agricoles) et les déchets municipaux incluant les ordures ménagères. Avec cette technologie, on récupère directement la chaleur générée par la combustion des matériaux – ceci représente environ 10 % de la biomasse en France. 

Pour l’énergie biomasse par méthanisation, on cite essentiellement le biogaz. Les déchets, quels qu’ils soient, sont transformés en biogaz par effet de fermentation. ce biogaz est ensuite brûlé et produit soit de la chaleur, soit de l’électricité, et parfois même, les deux. Pour faire du biogaz, on peut utiliser du fumier (centrales de méthanisation), du papier ou même les boues des stations d’épuration.

Avantages et inconvénients des énergies renouvelables

Bien entendu, chaque énergie renouvelable possède ses avantages et ses inconvénients. 

Solaire 

  • Fonctionne même sans grand ensoleillement
  • Disponible en autoconsommation
  • Il est complexe de fabriquer des panneaux de manière durable
  • Maintenance et exploitation coûteuses

Eolien

  • Peut produire beaucoup d’électricité
  • Participe au lissage du réseau électrique
  • Génère du bruit, production et maintenance coûteuses

Biomasse

  • Suit un modèle d’économie circulaire apprécié
  • N’émet que très peu de gaz à effet de serre
  • Nécessité de contrôler la gestion des ressources naturelles (bois)

 

ARTICLES LIÉS