Pose d’une climatisation : comment faire le bon choix ?

L’arrivée du printemps marque le début de la saison chaude.  Pour anticiper les fortes chaleurs,vous comptez installer un climatiseur chez vous ? Alors il est important de bien le choisir. En effet, il existe différents types de climatisation (climatisation split, climatisation monobloc, climatisation mobile…) adaptés à chaque type d’habitat et à chaque budget. Pour bien choisir sa climatisation, il faut donc prendre en compte plusieurs critères : la puissance de l’appareil, le type d’installation, la qualité de l’air, le bruit… Découvrez ici des conseils pour bien choisir votre climatisation et profiter d’un été frais et agréable !

Le but du climatiseur

Si votre but est de chasser les mauvaises odeurs, un climatiseur d’occasion sera plus efficace que votre climatisation d’intérieur. Si votre but est d’obtenir une température ambiante agréable, alors oui, installer une climatisation sera nécessaire, surtout si vous vivez dans une région chaude et ensoleillée comme la Provence.

A lire aussi : Opter pour le PVC lors de la rénovation de vos fenêtres

Connaître et comparer les différents modèles

Achetez un climatiseur en fonction de vos besoins. Les climatiseurs haute performance sont équipés de filtres et de tubes en acier inoxydable, ce qui les rend plus robustes et efficaces. Les climatiseurs de basse entrée de gamme ne contiennent pas de filtres et sont donc moins performants.

A voir aussi : Chaudière granulés inconvénients : comment les éviter ?

Monobloc

Les climatiseurs de type monobloc ne comportent qu’un seul bloc et seront parfaits pour de petites surfaces (logement inférieur à 30 m2). Ils ont pour inconvénient majeur d’être bruyants, mais sont facile à utiliser et abordables.

Split

Le climatiseur split se décline en deux types :

  • le monosplit qui se compose d’une unité intérieure et d’une extérieure, mais à la placer dans une seule pièce
  • le multisplit qui permettra de rafraîchir plusieurs pièces

Leurs prix respectifs vont dépendre de leur puissance, et ils ont pour avantage d’être silencieux, bien que plus souvent plus chers qu’un système monobloc.

Réversible

Aussi qualifié de “deux en un”, ce type de climatiseur permettra en hiver de générer de l’air chaud. Idéal donc si vous souhaitez compléter votre système de chauffage peu efficace avec un équipement plus performant. Ses modes chaud et froid permettent de réaliser de précieuses économies sur votre facture électrique, même si son coût d’acquisition est généralement élevé.

Gainable

Ce modèle s’adresse surtout aux habitations de plus de 100 m2. Son fonctionnement est similaire à une pompe à chaleur air/air. Il ne possède qu’un bloc en intérieur, mais celui-ci est installé dans des combles ou un faux plafond. Plusieurs sorties y sont ensuite reliées pour distribuer le frais dans toute la maison, d’où son utilité dans des logements de grande taille.

Mobile

Parfait pour les budgets les plus modestes, le climatiseur mobile a pour avantage de ne nécessiter aucune installation, aucun travaux. Il est souvent plébiscité par les locataires ne pouvant justement pas faire de travaux, généralement en appartement. La copropriété peut en effet interdire la pose d’une climatisation en extérieur, ce qui exclut par exemple la pose d’un monobloc ou d’un split. Afin d’évacuer l’air chaud, il faudra vous équiper d’un kit de calfeutrage à placer idéalement sur un balcon.
Le climatiseur mobile sera parfait pour des surfaces de 10 à 20 m2 comme des studios.

Critères à prendre en compte

  • Enfin, pour choisir votre climatiseur, tenez donc compte des éléments suivants :
  • La surface à rafraîchir
  • La puissance nécessaire (qui dépend notamment du climat et de l’isolation de votre logement)
  • Votre budget
  • L’emplacement potentiel par rapport au bruit
  • L’accessibilité technique pour les travaux (ex : accès aux combles pour un équipement gainable)

ARTICLES LIÉS