Comment passer votre piscine en hivernage ?

Une fois l’été terminé, nous allons passer au temps hivernal. Ainsi vous aurez l’obligation de passer votre piscine en hivernage. Il y a différentes étapes à poursuivre pour passer à l’acte.

A lire aussi : Comment niveler un terrain de pétanque ?

C’est quoi l’hivernage ?

Hiverner une piscine c’est le fait de protéger votre piscine contre toutes sortes d’assauts extérieurs. Ces agressions peuvent se produire pendant la période froide de l’année. Entre autres, il peut avoir deux sortes d’hivernage. Ce sont : l’hivernage actif et l’hivernage passif.

Vous devrez choisir de pratiquer l’un des deux en fonction du climat présent dans votre région. Sachez quand même que dans tous les cas, il n’est pas conseillé de totalement vider sa piscine.

A découvrir également : Quelles sont les normes pour construire une piscine ?

Cette dernière pourrait bouger ou pire se fissurer. Vous devez savoir que l’eau de votre piscine soumet une pression avec le liner et sur sa structure.

Alors, garder l’eau évitera toute éventualité de déformation de l’architecture de la piscine à cause de l’instabilité de la terre ou d’autres problèmes plus ou moins graves.

Les piscines n’ont pas été conçues pour supporter les agressions du froid durant l’hiver. Elles ne sont pas des brises glaces. L’objectif de l’hivernage est de préserver l’eau et vos installations pour ensuite faciliter la remise en marche de votre piscine.

La méthode passive ou l’hivernage complet

Cette méthode consiste à arrêter totalement les systèmes de filtration, d’entretien et de nettoyage de votre piscine. Dans d’autres termes, vous devrez donner un repos complet à votre piscine. Veillez à ce que toutes les procédures mentionnées soient respectées

Premièrement, vous devrez totalement nettoyer l’ensemble de votre piscine ainsi que le système de filtration. Ensuite, il faut appliquer un traitement de choc et équilibrer le pH de l’eau de votre piscine. Il doit être entre 7,2 et 7,4 PPM. Ne laissez aucun objet (jeux, skimmer, échelle, etc.) trainer dans l’eau.

Il est également préférable d’ajouter un produit d’hivernage dans l’eau. C’est pour maintenir la clarté de l’eau de votre piscine et éviter les dépôts de calcaire sur sa paroi. Puisque c’est un repos complet, songez à couper l’électricité.

Enfin, utiliser une bâche d’hivernage pour protéger votre piscine de toutes les feuilles mortes. Avec l’hivernage passif, vous n’aurez plus besoin de surveiller votre piscine de temps en temps pendant l’hiver.

Il offre également une protection assurée en cas de long moment froid. Linconvénient se trouve dans sa durée de préparation, trop longue. En plus de cela, la remise en service de votre piscine sera difficile à faire. On vous conseille fortement d’opter pour cette méthode si vous habitez dans une région ou la présence de gel en hiver se produit fréquemment. Découvrez plus d’astuces sur un guide piscine.

La méthode active ou le semi-hivernage

Contrairement à la méthode mentionnée ci-dessus, le semi-hivernage consiste à laisser fonctionner votre piscine comme en été, mais au ralenti. C’est-à-dire que son système de filtration sera toujours actif, mais pendant quelques heures (2 à 3 heures) quotidiennement en prenant en compte les conditions météorologiques.

Pour pouvoir mener à bien la pratique de cette méthode, il y a quelques étapes à suivre. D’abord, on la commencera quand la température de l’eau diminue jusqu’à se stabiliser en dessous de 15°C. De suite, nettoyez minutieusement le bassin et le système de filtration.

Le traitement de l’eau se fera avec des produits en peu de quantité possible. Il faudrait aussi que les appareils automatiques comme le régulateur de pH et l’électrolyseur soient coupés. Tâchez d’utiliser un coffret électrique dans le cadre d’un hivernage passif.

Cet outil joue le rôle de déclencheur automatique du système de filtration quand la température de l’eau atteint la marge définie. La couverture de protection n’est pas obligatoire, mais elle est pratique pour éviter la perte de temps en nettoyage. Elle permet de conserver le côté esthétique de votre piscine pendant une année entière.

Elle vous permet de faire l’économie d’une couverture d’hivernage. Hormis tout ça, le semi-hivernage est globalement simple à mettre en place. Le choisir n’implique pas le besoin d’un matériel spécifique.

Cette méthode d’hivernage n’est pas adéquate si vous vivez dans une région où l’hiver est excessivement rude.

ARTICLES LIÉS