Comment protéger les tomates du mildiou ?

Le mildiou renvoi au nom utilisé la plupart de temps pour désigner les différentes maladies auxquelles sont confrontées plusieurs espèces végétales à l’instar de la tomate. Si vous avez un potager dans lequel vous avez mis la tomate, vous devez donc savoir que vos plantes doivent être protégées contre l’attaque des parasites comme le mildiou. Qu’est-ce que c’est que le mildiou ? Comment protéger vos cultures de tomate contre cette maladie ? Vous trouverez toutes les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le mildiou ?

Lorsqu’on créé un jardin potager, l’on doit s’attendre à l’invasion de certaines maladies sur les cultures et l’une des plus courantes est bien le mildiou. D’ailleurs, cette maladie est une véritable gangrène pour le jardin potager. Qu’il soit débutant ou confirmé, le jardinier fera toujours face à cette maladie.

A lire également : 4 astuces pour un arrosage efficace et économique de vos espaces verts

Le mildiou est capable de détruire votre potager en un temps record. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles une prise en charge est nécessaire dès l’apparition des signes annonciateurs de cette maladie. Ceci étant, comment reconnaître le mildiou ? S’il est vrai que cette tâche peut paraître à première vue très technique, il est par ailleurs assez facile de reconnaître le mildiou.

Cette maladie marque sa présence sur une plante en apparaissant sous forme de taches brunes ou jaunâtres au-dessus des feuilles. Une fois que vous remarquez cela sur les feuilles de vos plantations, commencez un traitement. Si rien n’est fait, les feuilles finiront par pourrir, ensuite, ces taches vont se propager au reste de la plante. Pour terminer, les fruits et les légumes pourriront à leur tour. Vous verrez alors les fruits de vos efforts détruits.

A lire en complément : Comment aménager et décorer son jardin en été ?

tomate

Protéger votre tomate contre le mildiou : comment ça marche ?

Plusieurs astuces peuvent vous permettre de protéger vos tomates contre le mildiou. Alors, il est par exemple conseillé de planter vos tomates en plein soleil et dans un endroit bien aéré, veillez également à bien espacez vos plantes. En optant pour cette méthode, vous permettrez à l’air de bien circuler dans votre potager ou votre plantation ce qui empêchera aux spores de mildiou de se fixer sur les plantes.

Toujours dans l’optique d’éviter à vos tomates de subir l’attaque du mildiou, vous pouvez les planter dans un sol bien drainé. De plus, ce sol doit être fertile, équilibré afin de permettre à vos plantes d’être peu vulnérables à tout genre de maladie. En outre, vous devez éviter d’arroser le feuillage. Privilégié donc l’arrosage à la tige de la plante.

Pour cela, utilisez un arrosoir et veillez à laisser la terre sécher entre les différents arrosages. Mieux encore, vous pouvez utiliser de la bouillie bordelaise pour un traitement à titre préventif de vos tomates contre le mildiou.

Pourquoi protéger vos tomates contre le mildiou ?

Lorsqu’on décide de créer un potager, le principal objectif est de pouvoir bénéficier de certaines épices du marché à l’arrière de la maison. En laissant prospérer la maladie de mildiou, l’on se prive donc de jouir des fruits des efforts consentis. C’est ainsi que, lutter contre le mildiou peut vous permettre d’avoir votre épicerie juste à l’arrière de votre maison, ce qui vous permettra par la suite de réaliser des économies aussi petites soient-elles.

ARTICLES LIÉS