Les signes d’une infestation de souris chez vous

Tout comme leurs cousins les rats, les souris sont des rongeurs qui peuvent rapidement infester les habitations et différents locaux. Souvent actives la nuit, elles restent cachées pendant la journée, ce qui peut vous empêcher de vite détecter leur présence, lorsque vous faites face à ces nuisibles. Pour vous aider à vite les repérer, nous faisons le point sur les signes d’une infestation de souris chez vous.

Des bruits et grattements nocturnes dans les murs ou les plafonds

Bien que les souris soient petites et malignes, certains signes vous feront détecter leur présence dans votre maison. Les bruits des souris sont des signes révélateurs d’une infestation. Ces rongeurs peuvent laisser des indices sonores qui peuvent vous alerter de leur présence chez vous. Vous pouvez entendre des bruits de grattement nocturnes sur les surfaces, dans les murs, les caves, les greniers, les plafonds et les espaces sous le plancher.

A découvrir également : Quelle est la toiture la plus résistante au vent ?

Il s’agit généralement de bruits légers, mais répétitifs, le plus souvent produits par la construction des nids ou leur déplacement dans les murs et les plafonds. Dès lors que vous identifiez ces signes, la meilleure chose à faire est de réagir rapidement. Comme on peut le lire sur le site www.asd-protect.fr, il est recommandé de faire appel à une entreprise de dératisation pour vous débarrasser de ces nuisibles. Vous ne devez pas les laisser vous envahir avant d’agir. Si vous ne réagissez pas vite, les souris risquent de prendre possession de votre habitation, de votre bureau ou des locaux de votre entreprise.

signes infestation de souris

A découvrir également : Buffets années 50 et meubles Mado : tendances vintage et déco retro

Des traces de déjections de souris dans votre logement

Les traces de déjections de souris font partie des signes les plus évidents de leur présence dans votre maison. Vous pouvez trouver leurs excréments dans les tiroirs, les placards, le réfrigérateur, les coins sombres, le grenier, le sous-sol… En effet, on retrouve habituellement les crottes de souris près de leurs sources de nourriture et parfois le long des murs. C’est le chemin par lequel elles passent pour se rendre à leur cachette.

Vous reconnaîtrez les crottes de souris à leur petite taille, mais aussi à leur forme cylindrique et pointue aux extrémités. En fonction de son alimentation, les excréments de souris peuvent avoir une forme semblable à des grains de riz ou à des pellets de couleur noire ou brune. Il faut savoir que les crottes de souris mesurent seulement quelques millimètres de longueur. Leur taille est donc nettement plus petite que celle des excréments de rats.

Les dommages matériels liés à une infestation de souris chez vous

En cas d’invasion de souris dans votre maison, vous êtes exposé à des risques matériels et sanitaires. La présence de ces rongeurs peut en effet avoir des conséquences néfastes sur la fondation de votre structure d’habitation. Ils sont capables de creuser de larges trous, ce qui entraîne un déséquilibre des fondations des maisons, pouvant ainsi provoquer un affaissement.

De plus, les souris sont omnivores et peuvent ronger et manger tout ce qui se trouve à leur portée, qu’il s’agisse de meubles, d’isolants ou de câbles électriques. Elles peuvent même ronger les fils électriques des logements, ce qui peut provoquer des départs d’incendie. Les dents des souris poussent très vite et elles sont obligées de ronger sans arrêt, afin de les raccourcir. Ces nuisibles détériorent aussi les réserves alimentaires. Elles mangent tout au long de la journée, même s’il s’agit de toutes petites quantités.

Si vous constatez que votre nourriture a été en contact avec les souris, elle doit être jetée pour éviter tout risque de contamination. Elles peuvent transmettre de nombreux agents pathogènes comme la salmonellose, une bactérie responsable d’une intoxication alimentaire. La leptospirose est aussi une maladie infectieuse d’origine bactérienne que vous pouvez contracter par le biais des urines de souris. Quant à une infection à hantavirus, elle est transmise par leurs excrétions ou par leurs morsures.

ARTICLES LIÉS