5 avantages de l’isolation par les murs extérieurs

La tendance écologique bat son plein ! Elle touche même le secteur de la construction. Désormais, les experts cherchent les solutions adéquates pour intégrer ce concept dans les nouvelles constructions mais aussi dans la rénovation. L’isolation thermique figure parmi ces techniques émergentes pour consommer moins en énergie. Voici les avantages de l’isolation par l’extérieur !

Aucune gêne pendant les travaux

A voir aussi : Mérule : pourquoi l'eau de javel est-elle la solution la plus recommandée

En optant pour l’isolation des murs extérieurs, les occupants ne seront pas dérangés par les travaux. Ils pourront poursuivre leur quotidien tranquillement, sans nul besoin de déménager pour toute la durée du chantier. En outre, l’intérieur conserve sa propreté étant donné que les travaux ont lieu à l’extérieur. Aucun débris de poussière ni de matériaux ne trainent à l’intérieur.

Aucune perte en surface habitable

Une bonne isolation des murs doit respecter les normes. Ainsi, les murs doivent avoir une épaisseur comprise entre 15 et 20 cm. Grâce à l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), le logement profite d’une montée en performance sans diminuer son espace habitable. Notons également qu’une bonne isolation est aussi synonyme d’économies.

A voir aussi : Quels sont les avantages des baies vitrées ?

Nouveau souffle pour la façade

C’est également l’occasion de redonner un coup de jeune aux murs extérieurs. Fini le crépi terne, les plâtres décolorés ou encore les vieilles briques peintes. Il est possible de les remplacer par des matériaux innovants, durables, écologiques et tendances. Lors du choix du matériau, il est recommandé de les choisir facile à entretenir, disponibles  en plusieurs finitions et couleurs, durables et robustes.

Palier les ponts thermiques

L’isolation thermique peut être assimilée à un manteau, tellement elle agit comme protecteur de la maison. D’ailleurs, cette méthode est à privilégier à l’isolation par l’intérieur, du fait qu’elle assure en continu sans ponts thermiques.

L’isolation par l’extérieur s’inscrit parmi les solutions de préservation de façades lors des intempéries, tout en conservant l’inertie du bâtiment. En hiver, elle conserve la chaleur et en été, elle permet à l’intérieur d’être frais. Elle assure également une meilleure régulation de l’humidité dans la maison.

Economie d’énergie à la clé

Grâce à l’isolation par l’extérieur, la consommation énergétique du logement se voit réduite. Le niveau de réduction dépend de plusieurs paramètres, dont le type d’isolation opté ainsi que son épaisseur. En moyenne, les experts estiment que le gain assuré par une isolation des mures par l’extérieur est d’une hauteur de 500 euros de chauffage par an.

En outre, une rénovation dans un but de réduction énergétique ouvre droit à des nombreuses aides. Force est également de constater qu’une bonne isolation donne une plus-value au logement. Cela entre dans la rentabilité sur le long terme.

Quelles sont les méthodes d’isolation des murs par l’extérieur ?

Le concept est simple : il suffit d’envelopper l’extérieur par une couche isolante. Pour cela, deux principales techniques sont utilisées par les professionnels du bâtiment :

  • L’isolation sous enduit, qui consiste à coller ou visser de gros panneaux d’isolants sur la façade. La partie isolante est ensuite recouverte d’un sous-enduit, organique ou hydraulique.
  • L’isolation sous bardage, où l’ossature métallique sera fixée aux murs. Elle sera ensuite recouverte de bardage.

Une solution adaptée à tous types de bâtiments

Que vous soyez propriétaire d’une maison individuelle, d’un immeuble collectif ou d’un bâtiment professionnel, l’isolation par les murs extérieurs est une solution qui s’adapte à tous types de constructions. Effectivement, cette technique peut être mise en œuvre sur des murs en béton, en pierre, en brique ou même en bois.

L’avantage de cette méthode d’isolation réside dans sa polyvalence et son adaptabilité. Peu importe la configuration du bâtiment ou la présence éventuelle de contraintes architecturales, il est possible de mettre en place une isolation par les murs extérieurs sans altérer l’esthétique globale du lieu.

Pour les maisons anciennes notamment, où l’isolation intérieure peut s’avérer difficile voire impossible à réaliser sans engendrer des travaux conséquents (démolition et reconstruction de cloisons), l’isolation par les murs extérieurs offre une alternative efficace. Elle permet ainsi de préserver le cachet architectural tout en améliorant considérablement les performances thermiques du bâtiment.

Cette méthode permet aussi d’éviter toute perte précieuse de surface habitable à l’intérieur du logement. En optant pour une isolation par les murs extérieurs, vous conservez intégralement votre espace intérieur tout en bénéficiant des avantages indéniables que procure une enveloppe thermique performante.

Soulignons aussi que ce type d’isolation est idéal pour répondre aux normes environnementales actuelles et futures. Les matériaux utilisés sont souvent écologiques et respectueux de l’environnement, ce qui contribue à réduire l’empreinte carbone de votre bâtiment tout en vous offrant un confort thermique optimal.

L’isolation par les murs extérieurs est une solution polyvalente et adaptée à tous types de bâtiments. Que vous soyez un particulier soucieux d’améliorer le confort de votre habitation ou un professionnel désirant optimiser les performances énergétiques de son entreprise, cette méthode d’isolation saura répondre à vos besoins spécifiques tout en préservant l’esthétique globale du lieu.

Une protection durable contre les intempéries et les infiltrations d’eau

L’isolation par les murs extérieurs offre une protection durable contre les intempéries et les infiltrations d’eau. Effectivement, en enveloppant le bâtiment d’une couche isolante, cette méthode permet de créer une barrière efficace contre l’humidité. Les matériaux utilisés pour l’isolation sont spécialement conçus pour résister aux agressions extérieures telles que la pluie, le vent ou encore la neige.

Grâce à cette protection accrue, les risques de moisissures et de dégradations liées à l’humidité sont grandement réduits. Les murs restent sains et préservés des effets néfastes de l’eau sur leur structure.

Cette technique prévient aussi les problèmes liés aux ponts thermiques causés par des infiltrations d’eau.

ARTICLES LIÉS