Comment installer la motorisation d’un portail ?

Vous souhaitez vous affranchir de la corvée d’ouverture ou de fermeture de votre portail ? Vous disposez de deux piliers et d’un portail en bon état ? Alors il vous suffit juste d’installer une motorisation pour vous épargner cette corvée d’ouverture et de fermeture de porte. Mais comment installer la motorisation d’un portail ? Nous vous expliquons dans cet article, comment vous y prendre.

Quels matériels pour l’installation d’une motorisation ?

Avant d’installer la motorisation du portail, il est important de disposer du bon matériel pour accomplir cette tâche. Vous aurez donc besoin d’un kit de motorisation avec photocellules, un sélecteur à clef et clignotant, des chevilles adaptées à vos piliers, des goujons de fixation et du câble électrique.

Lire également : Comment bien sécuriser son logement ?

Niveau outil, munissez-vous d’un mètre, d’un crayon, d’un niveau à bulle, d’une règle, d’un perforateur, de clefs plates à siphon et à douille et d’un tournevis.

Procédure avant Installation électrique pour une motorisation de portail

Avant de raccorder votre système de motorisation, veillez à couper l’alimentation générale au disjoncteur d’abonné. Vous devez également avoir une alimentation secteur protégée par un disjoncteur ou un fusible 10 A pour votre système de motorisation.

A voir aussi : Pourquoi choisir une maison avec une ossature en bois

Au niveau du portail, vérifiez que la largeur de vos battants et leurs poids seront compatibles au modèle que vous souhaitez acquérir. Ces données sont indiquées sur le conditionnement. Vérifiez également que votre portail pivote convenablement sur des gonds bien graissés.

Le câble d’alimentation secteur doit être enterré au minimum à 50 cm de profondeur dans une gaine orange. Il est recommandé de positionner un grillage avertisseur au-dessus le gaine. Ça permet de parer à tout incident en cas de creusement.

 

Installation d’une motorisation de portail : moteur pour portail à battants

Parce que chaque modèle de moteurs possède sa propre particularité, il est important de se référer à la notice fournie avec la motorisation.

Déjà pour placer la patte de fixation du moteur il faut repérer la distance qui sépare les gonds de l’arrête de la face interne du pilier. Une fois la distance repérée, il faudra ensuite repérer la distance de déport par rapport à l’arrêt du pilier.

Percez ensuite des trous dans lesquels seront vissés des vis de fixation après avoir introduit la cheville adéquate. Il est important de respecter les différentes indications du constructeur car en cas d’erreur, vous pouvez endommager le portail ou votre moteur. Mais selon le modèle de motorisation à bras, il n’y a pas de distances à calculer. Celles-ci sont en effet déjà imposées par le constructeur. Veillez également à ce que la hauteur d’installation des moteurs ne dépasse pas 1m du sol.

Installation d’une motorisation de portail : moteur pour portails coulissants

Pour l’installation d’un moteur à portail coulissant, deux éléments nécessaires sont à prendre en compte. Il s’agit de la réalisation de la dalle béton et de la hauteur du positionnement moteur. En effet, la dalle béton devant contenir  le support du bloc moteur doit être correctement façonnée et être surtout à niveau.

Concernant la hauteur du positionnement moteur, le respect de la distance de séparation entre les dents du pignon moteur et les dents des crémaillères est nécessaire au bon fonctionnement du portail. Pour la dalle béton, vous avez la possibilité de corriger l’horizontalité avec les fixations de la plaque support moteur à quelques degrés près.

Si votre moteur est mal positionné (trop haut, ou trop bas), les dents du pignon taperont contre le rail de crémaillères. Vous risquez ainsi d’abîmer les dents.

Que retenir ?

Pour résumer, il faut retenir qu’avant d’installer une motorisation pour un portail, il faut disposer des outils et matériels adéquats. Aussi, il faut bien lire la notice du constructeur car il y a parfois quelques subtilités. La hauteur d’installation des moteurs ne doit pas dépasser 1m du sol et la distance séparant les gonds de l’arrête de la face interne du pilier doit être bien déterminée pour un bon fonctionnement du portail.

Les étapes d’installation d’une motorisation de portail à bras articulés

Les étapes d’installation d’une motorisation de portail à bras articulés se déroulent comme suit :

Préparation des supports : il est crucial de préparer les supports sur lesquels seront fixés les moteurs. Il est recommandé de vérifier que les piliers sont suffisamment solides et bien ancrés dans le sol pour supporter le poids des moteurs.

Fixation des moteurs : Une fois les supports prêts, pensez à bien procéder à la fixation des moteurs sur ces derniers. Veillez à respecter scrupuleusement les instructions du fabricant concernant l’emplacement et la méthode de fixation.

Raccordement électrique : Cette étape consiste à connecter correctement votre motorisation au réseau électrique existant ou en installant un nouveau circuit si nécessaire. Assurez-vous toujours de suivre toutes les normes en vigueur pour garantir une installation sécurisée.

Mise en place du système mécanique : Après avoir réalisé le raccordement électrique, il faut s’atteler à mettre en place tous les éléments mécaniques qui permettront au portail de s’ouvrir et se fermer automatiquement grâce aux moteurs installés précédemment.

Réglage et programmation : Une fois l’ensemble du système mis en place, vous devez effectuer différents réglages afin d’optimiser son fonctionnement. Cela peut inclure la programmation des télécommandes ou l’utilisation d’un panneau de commande centralisé selon vos besoins spécifiques.

Vérification et tests : Pensez à bien procéder à une vérification minutieuse de toutes les connexions électriques et mécaniques. Effectuez aussi des tests pour vous assurer que le portail s’ouvre et se ferme correctement, sans aucun dysfonctionnement.

Notez bien que l’installation d’une motorisation de portail peut être complexe selon la configuration existante. Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel qualifié pour garantir une installation sûre et efficace.

Les précautions à prendre lors de l’installation d’une motorisation de portail

Lors de l’installation d’une motorisation de portail, il est primordial de prendre certaines précautions afin d’assurer la sécurité des personnes et du matériel. Voici donc les principales mesures à respecter :

Faire appel à un professionnel : Bien que certains bricoleurs aguerris puissent se sentir capables d’effectuer eux-mêmes cette installation, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel qualifié. Ce dernier possède l’expertise nécessaire pour réaliser une installation conforme aux normes en vigueur.

• Respecter les consignes du fabricant : Chaque modèle de motorisation peut présenter des spécificités techniques et des instructions propres fournies par le fabricant. Vous devez lire attentivement ces indications avant toute manipulation.

• Assurer la mise à la terre : La mise à la terre permet d’éviter tout risque électrique lié aux orages ou autres problèmes électriques éventuels. Veillez donc toujours à ce que votre système soit correctement mis à la terre selon les normes en vigueur.

• Vérifier le bon fonctionnement du dispositif de détection d’obstacles : Les systèmes modernes sont souvent équipés d’un dispositif qui détecte les obstacles présents sur la trajectoire du portail pendant son mouvement, afin d’éviter tout incident avec une personne ou un objet présent dans son champ d’action.

• Régler correctement les paramètres sécuritaires : Même si vous faites appel à un professionnel compétent, prenez soin lorsqu’il effectue le réglage des différents paramètres sécuritaires tels que la vitesse d’ouverture et de fermeture du portail, les forces de compression ou encore les temps de réaction en cas d’obstacle. Vous devez être attentifs pour garantir une utilisation sécurisée.

Informer les utilisateurs : Vous devez leur fournir les consignes de sécurité à respecter. Ils doivent être conscients des risques potentiels et savoir comment agir en cas de problème.

En suivant ces précautions lors de l’installation d’une motorisation de portail, vous assurerez un fonctionnement optimal et sûr tout en préservant l’intégrité des personnes et du matériel environnant. N’hésitez pas à consulter un professionnel qualifié si vous avez des interrogations ou besoin d’une assistance supplémentaire durant cette étape primordiale.

ARTICLES LIÉS