Comment installer la motorisation d’un portail ?

Vous souhaitez vous affranchir de la corvée d’ouverture ou de fermeture de votre portail ? Vous disposez de deux piliers et d’un portail en bon état ? Alors il vous suffit juste d’installer une motorisation pour vous épargner cette corvée d’ouverture et de fermeture de porte. Mais comment installer la motorisation d’un portail ? Nous vous expliquons dans cet article, comment vous y prendre.

Quels matériels pour l’installation d’une motorisation ?

Avant d’installer la motorisation du portail, il est important de disposer du bon matériel pour accomplir cette tâche. Vous aurez donc besoin d’un kit de motorisation avec photocellules, un sélecteur à clef et clignotant, des chevilles adaptées à vos piliers, des goujons de fixation et du câble électrique.

A lire en complément : Spa : Achat ou location, quel est le meilleur choix ? 

Niveau outil, munissez-vous d’un mètre, d’un crayon, d’un niveau à bulle, d’une règle, d’un perforateur, de clefs plates à siphon et à douille et d’un tournevis.

Procédure avant Installation électrique pour une motorisation de portail

Avant de raccorder votre système de motorisation, veillez à couper l’alimentation générale au disjoncteur d’abonné. Vous devez également avoir une alimentation secteur protégée par un disjoncteur ou un fusible 10 A pour votre système de motorisation.

A voir aussi : Salon et salle à manger : pourquoi miser sur le bois massif ?

Au niveau du portail, vérifiez que la largeur de vos battants et leurs poids seront compatibles au modèle que vous souhaitez acquérir. Ces données sont indiquées sur le conditionnement. Vérifiez également que votre portail pivote convenablement sur des gonds bien graissés.

Le câble d’alimentation secteur doit être enterré au minimum à 50 cm de profondeur dans une gaine orange. Il est recommandé de positionner un grillage avertisseur au-dessus le gaine. Ça permet de parer à tout incident en cas de creusement.

 

Installation d’une motorisation de portail : moteur pour portail à battants

Parce que chaque modèle de moteurs possède sa propre particularité, il est important de se référer à la notice fournie avec la motorisation.

Déjà pour placer la patte de fixation du moteur il faut repérer la distance qui sépare les gonds de l’arrête de la face interne du pilier. Une fois la distance repérée, il faudra ensuite repérer la distance de déport par rapport à l’arrêt du pilier.

Percez ensuite des trous dans lesquels seront vissés des vis de fixation après avoir introduit la cheville adéquate. Il est important de respecter les différentes indications du constructeur car en cas d’erreur, vous pouvez endommager le portail ou votre moteur. Mais selon le modèle de motorisation à bras, il n’y a pas de distances à calculer. Celles-ci sont en effet déjà imposées par le constructeur. Veillez également à ce que la hauteur d’installation des moteurs ne dépasse pas 1m du sol.

Installation d’une motorisation de portail : moteur pour portails coulissants

Pour l’installation d’un moteur à portail coulissant, deux éléments nécessaires sont à prendre en compte. Il s’agit de la réalisation de la dalle béton et de la hauteur du positionnement moteur. En effet, la dalle béton devant contenir  le support du bloc moteur doit être correctement façonnée et être surtout à niveau.

Concernant la hauteur du positionnement moteur, le respect de la distance de séparation entre les dents du pignon moteur et les dents des crémaillères est nécessaire au bon fonctionnement du portail. Pour la dalle béton, vous avez la possibilité de corriger l’horizontalité avec les fixations de la plaque support moteur à quelques degrés près.

Si votre moteur est mal positionné (trop haut, ou trop bas), les dents du pignon taperont contre le rail de crémaillères. Vous risquez ainsi d’abîmer les dents.

Que retenir ?

Pour résumer, il faut retenir qu’avant d’installer une motorisation pour un portail, il faut disposer des outils et matériels adéquats. Aussi, il faut bien lire la notice du constructeur car il y a parfois quelques subtilités. La hauteur d’installation des moteurs ne doit pas dépasser 1m du sol et la distance séparant les gonds de l’arrête de la face interne du pilier doit être bien déterminée pour un bon fonctionnement du portail.

ARTICLES LIÉS