Chaudière granulés inconvénients : comment les éviter ?

La chaudière à granulés est un système de chauffage très utilisé comparativement à celui à gaz, au fioul, etc. L’appareil regorge en effet de plusieurs avantages dont de belles performances, un chauffage économique, entre autres. Cependant, ce dispositif présente également des inconvénients qui, pour la plupart, peuvent être contournés. Quels sont alors les inconvénients d’un système de chauffage à granulés ? Comment faire pour les éviter ?

Inconvénients d’une chaudière à granulés

Le plus gros défaut du dispositif est son coût très élevé. Cet appareil coûte plus cher que les chaudières à bois classiques. Ainsi, son acquisition n’est pas à la portée de toutes les bourses. Il dégage également pendant l’utilisation une odeur de cendres qui peut incommoder certaines personnes.

A découvrir également : Comment choisir un bon four encastrable ?

La chaudière à granulés est un appareil qui est très sollicité surtout durant les périodes hivernales. Par moment, vous pouvez constater un bourrage de la vis sans fin réduisant ainsi la performance de votre équipement. Il émet également beaucoup de bruit lorsque le système de nettoyage des échangeurs s’actionne ; ce qui pourrait fortement déranger.

De même, vous pouvez vous retrouver avec un appareil peu efficace si vous l’avez installé sans chercher à bien connaître ses fonctionnalités. Néanmoins, ces inconvénients que présente la chaudière à granulés peuvent être évités si vous avez les bons gestes.

A découvrir également : Comment éviter la buée sur un velux ?

Les astuces pour éviter les inconvénients d’une chaudière à granulés

Il existe plusieurs solutions qui pourraient vous permettre de ne pas être constamment soumis aux points négatifs d’un chauffage à granulés. Voici comment procéder pour réduire les défauts de l’appareil.

Demander une aide pour un achat de chaudière à granulés

Comme soulevé plus haut, le système de chauffage à granulés est un appareil qui nécessite un budget plutôt élevé. Ce détail ne constitue plus réellement un problème puisque vous pouvez solliciter des aides pour acheter votre chaudière.

Afin de permettre à plusieurs ménages d’avoir de bons équipements performants et écologiques, l’État a mis en place des subventions. Ces aides sont cumulables et existent pour chaque catégorie de personnes. Vous n’avez qu’à vérifier laquelle vous convient et entamer les démarches pour l’avoir.

Acheter des granulés de qualité

Un bon choix de combustible limite les bourrages de la vis sans fin et évite aussi les fortes odeurs de cendres dans votre maison. Aussi, le niveau d’humidité présent dans votre logement peut favoriser cette odeur désagréable.

Vous devez donc faire attention à la température dans votre logement et veiller aussi à prendre de bons granulés. Pour vérifier la qualité du produit, intéressez-vous aux granulés qui sont vendus dans des sacs transparents. Vous pourrez ainsi voir à travers le sachet et distinguer les combustibles.

Ne déplacez pas les sacs brusquement au risque de voir les pellets se briser et créer de la poussière qui pourrait par la suite bourrer la vis sans fin.

Maitriser les réglages de la chaudière

Il est important de bien connaître un appareil afin de pouvoir l’utiliser convenablement. Pour bien la comprendre et avoir des conseils des meilleurs du domaine, contacter les professionnels ayant le label RGE. Ils vous accompagneront et vous expliqueront le fonctionnement de la machine.

Vous pourrez ainsi bien manipuler ce système automatisé et régler les bruits du nettoyage des échangeurs qui dérangent. Cette nuisance sonore qui intervient toutes les 2 heures de fonctionnement peut en effet être désactivée. Il vous suffira ensuite d’indiquer sur le panneau de commande les heures qui vous conviennent pour cette opération.

Comme tout système, la chaudière à granulés a donc des inconvénients. Toutefois, vous pouvez ne pas y être confronté si vous suivez les conseils sus cités.

ARTICLES LIÉS