Jardin écologique sans entretien : des conseils à prendre en compte !

La protection de l’environnement n’a jamais été aussi importante, et elle peut commencer dans votre propre jardin écologique. Découvrez nos conseils pour un jardin écologique sans entretien.

Choisissez des plantes indigènes

 

A découvrir également : Quels sont les avantages de consommer des légumes bios ?

Lorsque vous choisissez des plantes et des arbres pour votre jardin, recherchez une flore indigène à votre région. Les arbres et les plantes indigènes offrent un habitat et attirent les oiseaux, les papillons et d’autres espèces sauvages locales bénéfiques, et sont adaptés aux précipitations et au climat locaux. Une fois établies, les plantes indigènes nécessitent très peu d’entretien, car elles sont naturellement résistantes aux parasites et aux maladies locales. Comme elles n’ont pas besoin d’engrais, de pesticides ou d’arrosage supplémentaire, elles sont faciles et peu coûteuses à entretenir et sont respectueuses de l’environnement.

Paillis

Les paillis organiques tels que les copeaux de bois, les écorces, les feuilles et les aiguilles de pin offrent de nombreux avantages qui vous permettent de ne pas perdre du temps en entretien. Le paillis régule la température du sol et retient l’humidité, ce qui contribue à garder les plantations vivantes et saines. Il empêche également la croissance des mauvaises herbes dans les parterres de fleurs, ce qui facilite le désherbage.

A lire aussi : Comment protéger les tomates du mildiou ?

En se décomposant, le paillis organique a l’avantage supplémentaire d’apporter des éléments nutritifs au sol. Le paillage sous les arbres jusqu’à la ligne d’égouttement permet non seulement de retenir l’humidité dans la zone des racines, mais aussi de réduire l’empreinte de votre pelouse. Les pelouses sont des dévoreurs d’eau, et l’incorporation de paillis dans votre paysage peut réduire la consommation d’eau extérieure de 50 %.

Plantez des plantes couvre-sol au lieu de l’herbe

Les couvre-sols épousent le sol et ne nécessitent que peu ou pas de tonte, pas d’arrosage supplémentaire et pas de pesticides ou d’herbicides. Pour les zones ombragées, la mousse fait une belle pelouse. La mousse reste verte même pendant les fortes chaleurs de l’été, et elle est merveilleuse sous les pieds nus. Le trèfle est un excellent couvre-sol pour les pelouses en plein soleil.

Il reste vert pendant les périodes de sécheresse, sent bon, est doux et moelleux sous les pieds et aide à prévenir le compactage du sol. Si vous souhaitez offrir un habitat aux abeilles, vous pouvez laisser fleurir votre pelouse de trèfle pour les attirer. Si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas : tondez votre trèfle de temps en temps pour favoriser sa croissance et éloigner les abeilles. Les plantes vivaces rampantes peuvent également être utilisées pour les pelouses couvre-sol, dont beaucoup sentent très bon, nécessitent peu d’entretien et sont douces au toucher.

Planter des jardins de pluie

Plantés spécifiquement là où l’eau de pluie s’accumule habituellement, les jardins de pluie sont des éléments paysagers attrayants qui captent et filtrent les eaux pluviales. Grâce à des plantes indigènes résistantes aux inondations et à des sols profonds et peu compacts, ils sont capables d’absorber de grandes quantités d’eau de pluie et de filtrer les polluants. En outre, les jardins de pluie ont l’avantage de réduire la surface de votre pelouse tout en offrant un aménagement paysager peu coûteux, nécessitant peu d’entretien et attrayant.

ARTICLES LIÉS