Quel sont les différents systèmes de ventilation ?

Travailler ou vivre dans un espace hermétiquement fermé ou peu ouvert est parfois dangereux pour la santé. En effet, l’air concentré à l’intérieur d’un bâtiment, est beaucoup plus pollué que celui de l’extérieur. Il est alors nécessaire d’installer un système de ventilation pour une vie plus saine. En revanche, les systèmes de ventilation sont plusieurs. Il faudra savoir lequel choisi pour votre habitation.

La ventilation naturelle

La ventilation naturelle est généralement constatée sur les anciennes habitations. Elle consiste à installer des grilles sur le bas et le haut des bâtiments. Ces grilles permettent respectivement de faire entrer l’air froid dans le bâtiment et d’en faire sortir l’air chaud. Pour réussir ces installations, il est bien de faire appel à une entreprise d’installation de VMC. Cela vous permet de bénéficier d’un travail plus professionnel et d’une bonne ventilation de votre habitation. Toutefois, il s’agit d’un système qui n’est pas aussi rapide que vous l’auriez souhaité. La ventilation naturelle ne peut donc pas être utilisée dans les entreprises et autres constructions modernes.

A lire en complément : Le calcaire et ses conséquences sur notre quotidien

La ventilation mécanique contrôlée hygroréglable (VMC)

La ventilation mécanique contrôlée hygroréglable est un système de ventilation qui permet de régler le flux de l’air selon l’humidité ambiante à l’extérieur du bâtiment. Il existe deux types de VMC hygroréglable :

  • la VMC hygroréglable de type A qui se base sur les bouchons d’extraction qui sont réglés selon l’humidité ;
  • la VMC Hygroréglable de type B qui prend en compte les ouvertures dans la régulation du flux de l’air.

La VMC hygroréglable est bien adaptée pour tous les types d’habitations.

A lire aussi : Dimensions idéales pour bibliothèque : conseils et normes d'aménagement

Le système de ventilation à simple flux

La ventilation à simple flux est un système qui renforce celle naturelle. Il s’agit de l’installation d’un moteur au niveau des aérations naturelles. Le moteur est relié aux fenêtres qui permettent l’extraction de l’air. Il facilite ainsi l’aération et régularise le flux de l’air qui entre et qui sort du bâtiment.

Le système de ventilation à double flux

La ventilation à double flux est constituée de deux conduits. Chaque conduit est indépendant et joue un rôle bien précis. L’un est conçu pour faire entrer l’air de l’extérieur qui est réchauffé avant d’être distribué dans chacune des pièces selon le besoin. Par contre, l’autre conduit favorise la sortie de l’air exactement comme dans une installation de ventilation à simple flux. La ventilation à double flux peut être utilisée comme un système de climatisation.

Le système de ventilation double flux thermodynamique

Ce système est une association d’une VMC double flux avec un système de pompe à chaleur géothermique. Avec la ventilation double flux thermodynamique, l’aération et le chauffage sont liés. Ce système est pratique pour servir de climatiseur pendant l’été et de chauffage durant l’hiver. L’installation de ce système de ventilation est beaucoup plus avantageuse, car il peut être utilisé quelle que soit la période.

Le système de ventilation mécanique par insufflation (VMI)

La ventilation mécanique par insufflation fonctionne exactement à l’inverse de la VMC. Au lieu de faire sortir l’air du bâtiment afin de le renouveler, la VMI insuffle plutôt l’air dans toute l’habitation. Avec ce système de ventilation, l’air est d’abord préchauffé et filtré avant d’être distribué dans le bâtiment. Ce système est idéal pour les personnes qui souffrent généralement d’une allergie. Il leur permet de mieux respirer et de préserver leur santé.

ARTICLES LIÉS