Tailler un arbre : les règles de base à connaître

L’aspect esthétique de votre arbre ne vous plaît pas, et vous songez à le tailler ? Les raisons de la taille d’un arbre sont diverses, mais c’est une tâche délicate dont il faut connaître les règles de base avant de se lancer. Si vous vous plantez, cela peut devenir dangereux non seulement pour l’arbre, mais aussi pour vous. Il y a des périodes de l’année où il est recommandé de couper les arbres, des outils affûtés à utiliser et des précautions à prendre pour y arriver. Suivez ce guide pour bien tailler un arbre.

Les diverses façons de tailler un arbre

Il n’y a pas une seule façon de tailler un arbre. En fonction de votre objectif, vous pouvez choisir entre plusieurs types de taille. En première position, on compte la taille de formation qui peut intervenir durant les premières années (5 ans) de la plantation. Elle permet d’établir une structure précise à la ramure des jeunes arbres.

A voir aussi : Pourquoi choisir une pergola en aluminium ?

Il y a aussi la taille d’entretien qui s’effectue annuellement et consiste à enlever les branches mortes dans le but de rafraîchir l’arbre. L’élagage est un type de taille qui se fait au besoin, et qui consiste à réduire la ramure des arbres en se débarrassant des grosses branches. Elle doit se faire rarement jusqu’à l’âge de dix ans.

Par ailleurs, vous pouvez aussi procéder à une taille des arbres fruitiers, à une taille de rajeunissement, à une taille sévère ou encore à une remontée de couronne (suppression des branches les plus basses).

A lire en complément : Comment aménager mon jardin pour attirer les papillons ?

Les outils nécessaires pour tailler un arbre

Lorsqu’on décide de se passer de l’intervention d’un professionnel, l’obtention d’une taille réussie passe essentiellement par les outils utilisés. Les différents outils dont vous pouvez faire usage pour tailler un arbre sont :

  • Une coupe-branches pour les branches épaisses ;
  • Le sécateur pour les branches moins épaisses et pour les arbustes ;
  • La scie à lame droite pour les petites branches ;
  • La scie à courbe à dents pour les arbres à bois souples ;
  • La tronçonneuse dite élagueuse pour les branches dont le diamètre est supérieur à 45 mm ;
  • La manche télescopique pour atteindre les hauteurs sans avoir à grimper l’arbre.

Quelques-uns de ces matériels sont dangereux, surtout pour les débutants. Il est donc important de faire preuve d’une grande précaution pour l’utilisation de ces outils. Par ailleurs, il est primordial de désinfecter les outils à utiliser pour limiter les risques de propagation de maladies cryptogamiques néfastes pour les arbres.

un arbre les règles de base à connaître

Les règles à savoir pour tailler un arbre

Pour tailler un arbre sans porter atteinte à sa croissance, il y a des règles de base à connaître. Elles commencent par le respect d’un angle de coupe. En effet, il ne faut jamais couper une branche ou un arbuste à l’horizontale. Pour les petites branches, il faut tailler en biseau (angle de 45°) à environ 0,5 cm au-dessus du bourgeon, et dans la même direction que ce dernier.

Pour reformer la flèche terminale d’un arbre, il est important de sélectionner la branche la plus vigoureuse et la plus verticale s’il y en a plusieurs. Coupez en biseau la branche penchée juste au-dessus du bourgeon apical, et tuteurez-la si possible pour lui donner une direction verticale.

Pour juste raccourcir une branche plus longue, munissez-vous d’une scie ou d’un sécateur et couper la branche à l’aisselle d’une ramification secondaire. Celle-ci doit être orientée dans la même direction que la branche que vous souhaitez couper.

Aussi, il n’est pas conseillé de couper une branche au ras du tronc, car cela ne permet pas à la blessure de cicatriser rapidement. Il faut donc couper juste au-dessus du renflement situé à la base de la branche, où se trouve son point d’attache sur le tronc de l’arbre.

Pour les branches plus épaisses, ayant plus de 3 cm de diamètre, il est nécessaire de suivre une procédure précise pour ne pas infliger une déchirure sur le tronc. Vous devez commencer par faire une incision sous la branche avec votre scie. A quelques centimètres plus haut, au-dessus de l’incision que vous avez faite précédemment, sciez la branche cible. Enlevez ensuite le chicot en coupant au-dessus du renflement cicatriciel qui se trouve à la base de la branche.

Les périodes idéales pour tailler un arbre

Toutes les périodes de l’année ne sont pas propices à la taille d’un arbre. Pour tailler votre arbre, vous devez tenir compte du climat et aussi du type d’arbre dont il s’agit. Privilégiez les saisons printanières, estivales et automnales pour tailler un arbre.

Toutefois, il faut éviter les périodes de fortes chaleurs ou de fortes fraîcheurs, comme le début du printemps ou lorsqu’il pleut. Car à ces moments, la cicatrisation du bois est moins bien. Les conifères sont à tailler à la fin du printemps, les arbres fruitiers au début de l’automne ou après la récolte, les arbres feuillus à la fin de l’automne ou au début de l’hiver.

Les mesures de précaution pour tailler un arbre

Avant de tailler votre arbre, il y a des mesures de précaution que vous devez prendre :

  • Identifier le type du bois de votre arbre ;
  • Bien sélectionner l’outil adapté pour ne pas se blesser ;
  • Porter des accessoires de protection ;
  • Ne pas tailler un arbre un jour de pluie ;
  • Nettoyer le matériel après chaque utilisation ;
  • Débarrasser l’arbre de ses chicots après la taille ;

ARTICLES LIÉS