Quelles protections juridiques pour les locataires ?

C’est très important, voire même indispensable pour un locataire d’avoir une protection juridique. En tant que locataire, vous devez bénéficier d’un certain nombre de garanties pour éviter de se faire abuser par son bailleur. Cet article vous permettra de vous renseigner sur vos droits si vous êtes locataire. Elle peut être proposée en choix ou en intégration dans les contrats d’assurance d’habitation.

Pourquoi se procurer une protection juridique pour les locataires ?

Il faut toujours être prudent, et se procurer d’une protection juridique pour les locataires. En tant que locataire d’un immobilier, il faut prendre les précautions nécessaires. La lecture du bail avant de passer à la signature de ce dernier n’est pas suffisante. Un litige entre le propriétaire et un locataire peut arriver assez souvent.

A voir aussi : HLM : Les plus pauvres ont moins accès aux logements sociaux, l'État aux abonnés absents...

Il y a des situations dans lesquelles les locataires peuvent se trouver dans la vie quotidienne. Des situations pour lesquelles la protection juridique serait indispensable. En tant que locataire, il se peut parfaitement que le propriétaire :

  • Ne respecte pas les conditions légitimes en vous licenciant.
  • Ne rembourse pas la caution après que le locataire a quitté l’appartement ou la maison en location.
  • Surhausse soudainement le loyer.
  • Tient le locataire responsable des dommages dont il n’estime pas être responsable, lors de son départ.
  • Présente un décompte plus élevé que le normal.

Si le problème se résout à l’amiable, il y a de fortes chances que le bailleur recommence. Ainsi, il est ainsi plus prudent de se procurer une protection juridique. C’est légal, et permanent.

A lire également : Comment résilier son assurance habitation ?

locataire

Les protections juridiques pour les locataires

Afin de prévenir toutes sortes de désaccord avec le bailleur, il est très important de disposer d’une protection juridique. Le premier choix qui s’offre au locataire en cas de conflit est toujours de résoudre le problème à l’amiable. Cela éviterait de traîner le conflit en procédure judiciaire. Cette solution peut être efficace, mais elle n’est pas garantie dans toutes les situations.

Cette protection juridique pour les locataires fait partie des protections juridiques privées. En étant souscrit à une protection juridique, le locataire en question bénéficierait des conseils de l’assurance de cette protection, ainsi que des apports de clarification sur le plan juridique. Si le propriétaire et le locataire ont pu trouver un terrain d’entente, le conflit peut se résoudre assez facilement.

Dans le cas contraire, ce conflit pourrait aboutir à une procédure judiciaire. Si le litige devait vraiment en arriver là, le locataire serait, bien évidemment, protégé par la protection juridique des locataires. Lors de cette procédure, la protection juridique s’assurera de couvrir tous les frais d’avocats et de justice du locataire.

Dans tous les cas, le locataire peut avoir recours à deux solutions en cas de conflits avec le propriétaire :

  • Régler le problème entre eux : s’ils en ont la possibilité, c’est plus facile, et ne les fait dépenser aucun frais. Il est important de trouver un accord.
  • Donner un avertissement : cette mise en demeure consiste à adresser une lettre recommandée avec AR aux propriétaires pour qu’il respecte ses obligations. Cette solution peut être aussi efficace, pour ne pas avoir à résoudre le problème devant la justice.

ARTICLES LIÉS