Quels sont les avantages de consommer des légumes bios ?

Pour une bonne santé, il est recommandé de manger sain et équilibré. Ce mode d’alimentation passe par la consommation d’une certaine quantité de fruits et légumes. C’est-à-dire que les légumes ont des apports nutritifs essentiels à l’organisme. Cela est d’autant plus important s’il s’agit de légumes bio. 

Les avantages de consommer des légumes bio

Le premier avantage à consommer des légumes issus d’un potager bio, est qu’ils ne vous exposent à aucune substance chimique néfaste à la santé. En effet, ceux-ci sont produits sans engrais chimiques, pesticides ou herbicides, dans un respect total de l’environnement. C’est la permaculture. Si vous êtes un partisan de la protection de l’environnement, l’adoption des produits bio s’impose alors à vous, et surtout la consommation de légumes bio.

A lire en complément : Quelle clôture installer pour une maison plain-pied ?

Les légumes ont naturellement plus de nutriments que la plupart des autres aliments. Toutefois, ceux cultivés de façon naturelle possèdent en quantité plus importante les substances nutritives. En effet, ils ont plus de vitamine C, de fer, de magnésium et plus de fibres que les légumes industriels. 

La production industrielle de masse a un impact sur la durée de vie des légumes après cueillette. Au fait, sous pesticides, ils perdent leurs résistances naturelles et deviennent faibles. La production sous engrais chimiques et pesticides présente également un certain risque pour la santé, car avec une telle production, certains aliments absorbent des doses non négligeables de ces substances toxiques. Qu’ils soient mangés crus ou après cuisson, des traces y restent toujours. Ces traces deviennent alors des causes de maladies et très souvent de différents cancers. D’où l’avantage de consommer des légumes bio. 

A découvrir également : Cultiver des pommes de terre chez soi, une riche idée

Les inconvénients des légumes non-bios

À l’opposé de la production bio, les légumes issus d’une agriculture conventionnelle ont des impacts écologiques néfastes comme :

  • L’utilisation abusive et infondée d’engrais chimiques nuisant à la vie du sol qui ne pourra pas se régénérer.
  • Le recours aux pesticides est aussi une pratique courante dans ces productions industrielles. Cela a un impact direct sur la santé des producteurs mais aussi des consommateurs finaux.
  • Cette agriculture intensive nécessite beaucoup plus d’eau que les cultures biologiques. Effectivement, il faut souvent irriguer le terrain pour compenser la carence en nutriments due à une forte utilisation de produits chimiques.

Manger des légumes non-bios peut causer plusieurs problèmes de santé. Les produits utilisés peuvent être toxiques et difficiles à éliminer par notre organisme car ils s’accumulent dans nos tissus graisseux au fil du temps. Les effets négatifs peuvent donc prendre du temps avant de se manifester physiquement chez l’homme.
Les personnes atteintes déjà d’une maladie chronique doivent particulièrement éviter les aliments non-bios car leur système immunitaire affaibli sera facilement exposé aux différents éléments toxiques contenus dans ces légumes.
La production industrielle cause aussi une dégradation environnementale avec les rejets polluants ainsi qu’un gaspillage excessif en eau, lequel constitue un triste constat vu son importance stratégique actuelle vis-à-vis de l’environnement global.

Les différences de goût entre les légumes bios et non-bios

Au-delà des nombreux avantages pour la santé et l’environnement, manger des légumes bio peut aussi avoir un impact gustatif intéressant. La différence de goût est souvent notée par les consommateurs qui passent au bio. Les produits issus d’une agriculture conventionnelle sont cultivés dans une optique industrielle : uniformité et productivité sont privilégiées. Cette production intensive vise à produire plus rapidement avec le moins de dépenses possible, au détriment du produit final. C’est pour cela que les légumes non bio ont tendance à être plus fades en comparaison avec leur homologue bio. Les agriculteurs bios accordent quant à eux beaucoup plus d’attention aux sols dans lesquels ils plantent leurs cultures ainsi qu’à la variété des espèces présentes, ce qui confère au produit final une saveur unique. L’uniformisation des fruits et légumes dans l’agriculture industrielle se fait aussi au niveau génétique. Cela a pour effet de créer des fruits et légumes bien calibrés mais ayant perdu en goût. Le bio est donc synonyme de diversité culinaire. Effectivement, cette méthode permet notamment de découvrir des variétés oubliées ou rares, comme c’est le cas pour certains types de tomates anciennes ou de carottes multicolores. Ces produits gastronomiques peuvent donner lieu à toutes sortes de préparations culinaires imaginables, tout en apportant un vrai plaisir gustatif. Si vous êtes adepte du bon goût, il faut choisir des légumes bio, riches en nutriments et en saveurs.

ARTICLES LIÉS